Aller au contenu

Portrait, enjeux et facteurs favorisant l’entrepreneuriat scientifique en Tunisie et au Québec

Description

La programmation proposée vise à faire le portrait de l'entrepreneuriat scientifique en Tunisie ainsi qu'au Québec, à comprendre l'émergence de cet entrepreneuriat basé sur des innovations scientifiques dans les universités et les centres de recherche des territoires concernés et à coconstruire avec les membres de l'écosystème entrepreneurial (universités, gouvernements, praticiens, entrepreneurs-chercheurs, etc.) des stratégies pour en favoriser son développement. Pour ce faire, six projets complémentaires seront réalisés. Le premier consiste à comprendre l'intention de devenir un entrepreneur scientifique par une recherche longitudinale sur deux ans. Il sera complété par un deuxième projet visant à faire le portrait des startups scientifiques dans les deux territoires, aussi dans une perspective longitudinale (sur trois ans). Sur la base de ces portraits globaux, un troisième projet mettra spécifiquement en avant-plan des cas de succès inspirants afin d'en tirer des leçons. Ces projets permettront notamment de mettre en lumière la création et l'évolution des équipes entrepreneuriales, tout comme leur préparation et besoins spécifiques au regard du développement de leur entreprise. Il permettra aussi de saisir les particularités des processus de création d'entreprises basées sur les innovations scientifiques, en particulier sur le plan cognitif et du développement de l'identité entrepreneuriale. Enfin, le regard porté sur le projet entrepreneurial (ou l'entreprise créée) permettra de mieux comprendre l'évolution de ces entreprises particulières. Un quatrième projet mettra en lumière les enjeux de l'accompagnement et des soutiens universitaires offerts à ces personnes. Il vise à identifier les facteurs d'émergence ou pouvant nuire à l'éclosion de l'entrepreneuriat scientifique au sein des universités et centres de recherche de ces territoires. Différents acteurs tels les responsables de la recherche (vice-recteurs, doyens, directeurs, etc.), les bureaux de transfert entreprise-université, les employés affectés à la recherche dans les laboratoires (professeurs, professionnels) ainsi que les étudiants gradués (différents cycles) seront interrogés. Un regard sera mis sur les structures de soutien mises en place pour favoriser l'entrepreneuriat scientifique tels les incubateurs, accélérateurs, centres d'entrepreneuriat ou même les formations spécifiques et autres formes d'accompagnement et de développement professionnel. Les initiatives porteuses de soutien qui sont inspirantes feront l'objet d'une observation approfondie dans le cinquième projet. L'ensemble de la démarche adopte une perspective écosystémique qui met en lumière les conditions-cadres favorisant l'entrepreneuriat scientifique sur ces territoires, en particulier dans les institutions de recherche. D'une part, cela permettra de comprendre de manière approfondie les facteurs favorisant ou inhibant cet entrepreneuriat. Cela contribue à informer les pouvoirs publics sur les mécanismes qui pourraient favoriser une plus grande contribution de la science envers la société plus largement. D'autre part, nous adopterons une analyse comparative entre les deux territoires pour permettre de faire ressortir des éléments légaux, structurels, culturels et institutionnels qui entrent en ligne de compte dans le passage d'une invention à sa commercialisation par la création d'une startup universitaire. Il s'agit du dernier projet de cette programmation, qui permettra alors de saisir ce passage dans sa complexité et dans la diversité des deux contextes entrepreneuriaux différents, pour en faire ressortir les meilleures pratiques sur les territoires et d'en tirer des leçons.

Financement

[AUTRE/INDÉTERMINÉ]

FRQSC

2023-09 - 2026-03-31

Axe associé

Responsables

Chiraz Saidani
Étienne St-Jean

Cochercheurs/Cochercheuses

Khouloud Senda Bennani
Bochra Zaier Aouadi

Collaborateurs

Rahma Chouchane
Soumaya Meddeb
Tinasoa Razafindrazaka
Nadia Mahdouani