Aller au contenu

Les géographes du Québec et la question professionnelle : essai d'interprétation sociohistorique, 1945–2000

Description

L'étude de l'histoire contemporaine de la géographie au prisme de la sociologie des professions permet de s'intéresser aux « trajectoires professionnelles », et ce, à titre d'objets. Par l'analyse de documents d'archives, trois périodes ont pu être établies, montrant ainsi les particularités contextuelles des débats entourant la présence des géographes dans le milieu professionnel. De 1945 à 1962, on observe la tripartition graduelle de la géographie dans trois catégories d'espaces sociaux distincts, soit les écoles, l'université et le milieu professionnel. De 1963 à 1978, on constate la naissance et le déclin d'un projet collectif équivoque, à savoir celui de la création d'une corporation des géographes du Québec. De 1979 à la fin du 20e siècle, on remarque une valorisation de l'Association des géographes du Québec (AGQ), devenue l'Association professionnelle des géographes du Québec (APGQ) en 1985, à titre de lieu de représentation démocratique et de défense des intérêts professionnels des géographes.

Référence

Pelletier, R. (2023). Les géographes du québec et la question professionnelle : Essai d'interprétation sociohistorique, 1945–2000. Canadian Geographies / Géographies canadiennes.

Axe associé