Aller au contenu

Alexandre Klein

Chercheur au collégial

Département de philosophie

Cégep André-Laurendeau

Docteur en histoire et philosophie des sciences, Alexandre Klein est spécialisé dans l’histoire de la santé à l’époque contemporaine, en Europe et en Amérique du Nord.

Après avoir étudié le rôle de la subjectivité dans le développement, au XIXe et XXe siècles, d’une médecine scientifique en France et l’émergence de la psychologie scientifique en Europe, il s’est penché sur l’histoire de la désinstitutionnalisation psychiatrique dans le Canada francophone. Il s’est ensuite tourné vers l’histoire du nursing psychiatrique au Québec en étudiant l’histoire de l’Institut Albert-Prévost et de sa directrice Charlotte Tassé (1893-1974). Il débute actuellement une recherche sur les prises en charge alternatives en santé mentale au Québec en étudiant l’histoire de l’hygiène mentale (1914-1945) et l’émergence des mouvements alternatifs en santé mentale dans la province (1970-2000). Enfin, il œuvre à la valorisation numérique de la recherche en réalisant des webdocumentaires dont Les infirmières de la folie (2022). Il travaille également sur la notion d’Anthropocène et ses enjeux expérientiels.

Coordonnateur de l’Unité de recherche sur l’histoire du nursing (Université d’Ottawa), il est aussi professeur de philosophie (Cégep André-Laurendeau), chargé de cours (UQTR, Université de Montréal) et responsable du réseau de recherche Historien.nes de la santé.


Axes de recherche

Axe 1
Expertise, décision publique et conseil scientifique
Axe 4
Disciplines, institutions du savoir et problèmes épistémologiques
Projets
Publications
Activités
Interventions
Médiathèque

Articles

Livres

Chapitres de livres

Livraisons de périodiques